En 2016, 35 collectivités locales
obtiennent la première étoile du label « éco-propre »
décerné par l’Association des Villes pour la Propreté Urbaine (AVPU).

Ce label récompense les collectivités qui engagent des plans d’action à moyen et long terme pour améliorer DURABLEMENT la propreté de leurs espaces publics.

Par durablement, il faut entendre que le label valorisera, au fil de ses différentes étoiles (5 au total), les moyens mis en œuvre pour diminuer la salissure : amélioration des équipements, médiation sur l’espace public, sensibilisation des différents publics, coercition envers les récalcitrants, etc.

Le constat est simple : ce qui salit nos espaces publics est très majoritairement engendré par les comportements des usagers. Le référentiel de l’AVPU le démontre et permet d’identifier très concrètement les différentes salissures de nos trottoirs, voici comment elles se répartissent en 2015 :

grandprix


L’indicateur moyen de salissure (IMS) est un ratio qui indique le nombre de salissure sur 100 m2. Ce ratio permet d’identifier les salissures les plus importantes et donne la possibilité aux villes d’engager des actions concrètes pour les réduire.

Les collectivités qui ont obtenu la première étoile du label se sont engagées à évaluer selon la méthodologie des Indicateurs Objectifs de Propreté (IOP), la propreté d’un échantillon de leurs espaces publics. Ces évaluations sont ensuite communiquées à l’AVPU qui consolide l’ensemble des données et fait un retour auprès des collectivités pour leur indiquer leurs points faibles et leurs points forts.

Par cette démarche d’évaluation et d’acceptation d’une analyse critique, les villes labellisées participent à la création d’un référentiel national qui sera suivi dans le temps et permettra à chaque ville de savoir comment elle se situe par rapport à une moyenne nationale.


Les 5 étoiles du label

La deuxième étoile sera délivrée en 2017, elle récompensera les collectivités ayant déjà obtenu la première étoile et qui mettent en œuvre des plans d’action au regard de l’analyse des évaluations de l’année précédente.

La troisième étoile (en 2018) récompensera les collectivités qui s’inscrivent dans une logique de développement durable dans un ou plusieurs domaines liés au nettoiement.

La quatrième étoile (en 2019) incitera les collectivités à partager les évaluations et les plans d’action avec les habitants ou leurs représentants.

La cinquième étoile (en 2020) sera obtenue à l’issue d’un processus d’évaluation indépendant qui aura permis de mesurer les résultats concrets en matière de propreté.


Les collectivités locales labellisées en 2016

collectivités
AVPU - 5 passage Delessert 75010 Paris - Tél. : 09 51 72 63 22 - contact@avpu.fr